Rencontre avec Marie Filippi, Camping et Village de Vacances "Bagheera" à Bravone

Le camping - Village de Vacances Bagheera à Bravone, un établissement engagé depuis 2008 en faveur de l'environnement

Situé à Bravone, sur la côte est de la Corse, à 1h de Bastia et à 15 minutes d’Aleria, le camping et le village de vacances Bagheera **** sont destinés à un public naturiste, sont parfaitement intégrés entre mer et forêt. L’établissements, engagés dans une démarche écoresponsable depuis 2008 (obtention du label Clé Verte), possèdent l’Ecolabel Européen délivré en France par AFNOR Certification. Leurs efforts et leur persévérance en matière de respect de l’environnement ont ainsi été récompensés.

 

Des actions sont menées au quotidien concernant la gestion et la valorisation des déchets ou encore la gestion des ressources énergétiques (éclairage, chauffage solaire …). Quelles sont les autres initiatives de tous les jours en faveur d’un tourisme maîtrisé et écoresponsable ?

 

Le domaine de Bagheera est géré de façon à impacter le moins possible sur l’environnement. D’ailleurs notre intégration paysagère est telle que les locations ne sont pas visibles depuis la mer. Alors que ceux-ci ont, pour quelques-uns, une vue directe vers la méditerranée. Lorsque nous effectuons les rénovations de nos locations, nous souhaitons utiliser des matériaux naturels tel que la chaux en remplacement des peintures ou le liège comme isolant naturel. Nous ne jetons pas l’ancien mobilier ou la vaisselle. Nous en faisons profiter des associations d’aide aux personnes, qui se charge de les réparer si besoin afin de leur donner une seconde vie. Sur le domaine, le déplacement de nos employés est fait de façon « propre » : à pied, à vélo, en voiturette électrique ou avec un chariot à main. Nous proposons sur place la location de vélo pour notre clientèle qui le souhaite. Beaucoup en utilise déjà et arrivent avec leur bicyclette lors de leur séjour. En effet, les naturistes sont en phase avec le respect de l’environnement et ont pris conscience très tôt de leur impact sur la nature. Cependant, nous demandons à tout le monde, vacanciers et employés, de ne pas gaspiller l’eau, ni cueillir les plantes ou jeter ses mégots par terre en autres. Chaque petit geste compte et les petits ruisseaux font les grandes rivières. Le restaurant fait en sorte de réguler le gaspillage alimentaire en adaptant les portions par exemple.

 

Vous menez des actions de sensibilisation en faveur d’un tourisme responsable auprès de vos clients. Pouvez vous nous en dire plus ?

 

A l’arrivée, chaque personne est informée de notre politique environnementale et se voit remettre un livret d’accueil regroupant les informations pratiques mais également comportementales. Nous leur indiquons également de quelle façon trier leurs déchets et leurs mettons à disposition des sacs de tri sélectif. Nous les encourageons à contribuer au compost mis en place. Nous avons procédé à un affichage dans chaque logement afin que notre clientèle se rappelle ou apprenne les bons gestes à faire pour l’économie d’énergie (eau, électricité). Ils ont la possibilité de participer au service de covoiturage mis en place à la réception à l’aide d’un tableau sur lequel on peut s’inscrire.

 

Le Village de Vacances Bagheera **** est situé dans un espace naturel et préservé. La faune (vous faites partie de la LPO) et la flore endémiques de ce site naturel nécessitent des soins et une attention particulière. Outre un démaquisage à la main, Quelles sont les actions menées au quotidien afin de respecter ce patrimoine ?

 

Tout d’abord, nous préservons notre plage des nettoyages mécaniques et agressifs et notre clientèle est informée de l’importance des banquettes de posidonies laissées sur le sable. Nous devons sans cesse expliquer que ce ne sont pas des déchets mais des trésors qui nous permettent de conserver une plage… tout simplement. Le bord de mer évolue et se protège seul si nous le laissons faire. Ensuite, nous revalorisons chaque déchet vert en le rendant à la nature sous forme broyée, ainsi le sol est protégé de l’évaporation trop rapide de l’eau si précieuse et un compost se fait naturellement. Rien n’est perdu. Lorsque nous devons planter des végétaux, nous les choisissons peu gourmand en eau et adaptés à notre écosystème. Enfin, nous avons mis en place des éléments afin de maintenir et soutenir la faune : Hotels à insectes, nids et ruches pour abeilles solitaires, cela pour favoriser la pollinisation en général. Abri pour hérissons (espèce protégée) qui se nourrit de limaces, escargot et rongeurs à l’occasion mais qui est menacée par les renards, les sangliers et les chiens. Nous informons beaucoup notre clientèle sur les espèces protégées, végétales ou animales. Le domaine de Bagheera participe également à un échange de service avec un agriculteur voisin. En effet, celui-ci peut installer son troupeau de brebis sur le terrain agricole d’amandiers bio attenant au village de vacances, afin de le nourrir avec l’herbe qui pousse aux pieds des amandiers que nous exploitons. Cela nous fait profiter d’un débroussaillage des plus naturels et efficace mais également d’un engrais parfaitement disséminé.

 

Concernant les achats responsables effectués pour l’établissements, dans les domaines tels que la cosmétique, les denrées alimentaires ou encore l’entretien, comment choisissez-vous vos produits et vos fournisseurs ?

 

Nous avons la chance d’être en bord de mer au cœur d’une région agricole avec des producteurs très divers qui nous permet de privilégier un circuit court. Pour nos achats, en terme général, nous avons toujours favorisé les producteurs et fournisseurs locaux voire Bio lorsque cela est possible. Nous proposons à la vente des huiles essentielles locales obtenues par distillation solaire. Nous sommes également nous-même producteurs d’amandes certifiées Bio récoltées dans notre propriété. Les produits proposés dans notre restaurant sont, dans une grande majorité, extra frais. Nous estimons que le circuit doit être le plus court possible. Nos produits choisis pour l’entretien des locations ou du camping sont des plus naturels : savon noir, vinaigre blanc, bicarbonate, … Nous croyons depuis longtemps aux propriétés offertes par la nature. La mouvance actuelle du retour aux produits sains et sans chimie pour le nettoyage nous conforte dans cette idée et nous réjouis. Le monde commence à comprendre l’importance de tous ces petits gestes du quotidien. 

Un peu  comme dans la légende amérindienne que raconte Pierre Rabhi, fondateur du mouvement Colibris : un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou agacé par cette agitation, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! » Et le colibri lui répondit : « Je le sais mais je fais ma part ».

 

©bagheera ©bagheera

 

©bagheera ©bagheera

Les internautes ont aimé

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir laissé votre avis !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre avis a été changée, merci de votre participation !

Moyenne des avis : 5/5 (3 avis)

A lire sur le même sujet

HÉBERGEMENT

A lire également...