×
Activités et sports nature- aérien- agrumes- archéologie- art de vivre- artisans- ateliers et stages- auberges- Automne- Baignade en rivière- balades- Balagne - Balagna- bien-être- bière corse- bijoux- Bons plans et idées séjours- canyoning- Castagniccia mare e monti- Centre Corse - Centru di Corsica- chambres d'hôtes- chant- charcuterie- chataigne- cheval- concert- congrès- Corse Orientale - Corsica Urientale- cosmetiques corses- coutumes- créateurs- Culture et patrimoine- église- escalade- Eté- Evénement- exposition- famille- Faune et flore- festival- foires- fromages corses- Gastronomie corse- gîte- golf- GR20- Grand site- groupes- GT20- hébergement- hébergement de luxe- histoire- Hiver- hôtel- hôtel de charme- huile d'olive- huiles essentielles- incentive- Innovation- insolite- jetski- kayak- légendes- Lifestyle et Bien-être- marché- mer- mice- miel- montagne- monuments- musée- musique- Nature- nature et découverte- Noël- Ouest Corse - Spelunca Liamone- paddle- patrimoine- Pays Ajaccien - Territoriu d'Aiacciu- Pays Bastiais - Bastia Capicorsu- plage- plaisance- plongée- Pôle tourisme d'affaires- polyphonie- Printemps- producteurs- randonnée- randonnée palmée- religion- Réserve naturelle- restaurants- Sartenais Valinco Taravo - Sartinesi Valincu Taravu- séminaire- Site naturel- ski- sports nautiques- Sud Corse - Meziornu Alta Rocca- table d'hôtes- team-building- terroir- thalassothérapie- thermalisme- Tourisme d'affaires- Tourisme responsable- tradition- trail- transport- Vélo et VTT- via ferrata- village corse- vins corses- visite- visites guidées- voile

Visite du site préhistorique d’Alò Bisujè situé dans le Sartenais Valinco Taravo

Situé sur la commune de Bilia, à une dizaine de minutes de Sartène sur le territoire du Sartenais Valinco Taravo , le site millénaire d’Alò Bisujè est désormais ouvert au public. Depuis une dizaine d’années, sur le terrain familial, François Sampieri et Saveria son épouse, travaillent à la mise en valeur du site : vestiges du patrimoine insulaire et villages fortifiés de l’âge du bronze ont été initialement mis à jour par le célèbre archéologue Roger Grosjean dans les années 60 ! L’édifice principal du site est une imposante tour de huit mètres de circonférence et construite en forme de cône tronqué qui devait probablement atteindre quatre mètres de hauteur. Murailles, poteries et outils ont également été mis au jour, esquissant ce que pouvait être la vie à l’âge du bronze … A force de travail et de persévérance, c’est le rêve d’enfants des époux Sampieri qui devient réalité.

Un bond en arrière de plusieurs milliers d’années dans l’histoire de la Corse

 

Après avoir quitté la route principale qui mène à l’extrême sud de la Corse et sa circulation intense, une petite route au milieu du maquis serpente devant moi. Le bleu de la mer contraste avec le vert et l’orangé de la végétation en cette période automnale. Le site se trouve sur la droite.

 

En descendant de voiture ce sont toutes les odeurs du maquis qui m’assaillent : lentisques, oliviers, arbousiers, chênes … François, le gardien des lieux m’accueille et me donne quelques conseils de visite : à chacun son rythme et laisser son imagination faire le reste … Aujourd’hui j’ai rendez-vous avec l’histoire ! La montée vers le cœur du site se fait à pieds par un petit chemin de terre.

 

Arrivée sur un promontoire, face au phare de Senetosa et à l’Ile de l’Asinara, les vestiges d’une impressionnante « turra » (tour) d’une circonférence d’environ 8 mètres. La vue est dégagée à 360 degrés. Peut être une position stratégique pour voir l’ennemi arriver ? Ou peut-être était-ce un genre de grenier à provisions ?

 

Autour de cet édifice ont été trouvés des outils, un moule de hache, mais aussi et surtout des murs en pierres formant un socle pour des habitations ou des ateliers. Les vestiges du « Casteddu d’Alò » semblent être les témoins muets de ce qu’était la vie de nos ancêtres en Corse, il y a des millénaires et des millénaires …

 

La vie ici devait s’organiser autour de la chasse, de l’artisanat et de la culture. Je découvre également les vestiges d’une « proto turra » datant de -2200 av. JC, prototype de ce que sera la « turra » des millénaires plus tard. Plus loin des bouquets d’oliviers, importés en Corse par les Grecs. Chargés de fruits en cette saison ils semblent veiller sur le site.

 

Plus loin, et au gré de la promenade, je découvre des pierres posées au sol : il s’agit d’une statue menhir ! La « tête » est dissociée du « corps ». Qu’est-il arrivé ? est ce le temps qui a fait son œuvre ? a-t-elle été détruite par un peuple aux croyances différentes ? Mon imagination déborde ! Je me surprends à imaginer la vie ici : paisible au rythme des saisons, en harmonie avec la nature et les animaux, les hommes inventant et cherchant à se faciliter la vie au moyen d’outils de plus en plus aboutis et perfectionnés. 

 

Une visite riche en émotion, pour apprendre tout en développant son imaginaire. Pour petits et grands !

 

 

Restes d'habitation ©ATC Restes d'habitation ©ATC

 

Vue église San Ghjuvanni ©ATC Vue église San Ghjuvanni ©ATC

 

Menhirs ©ATC Menhirs ©ATC

 

Murs en pierres ©ATC Murs en pierres ©ATC

 

©ATC ©ATC

 

Turra ©ATC Turra ©ATC

 

Interieur Turra ©ATC Interieur Turra ©ATC

 

Vivez l’expérience avec Sylvain et découvrez sa vidéo !

 

 

Plus d'informations :

Ouverture d’avril à octobre

Contact : 06 82 66 32 26

 

Page FB: Site préhistorique d'Alo Bisujè

Les internautes ont aimé

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir laissé votre avis !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre avis a été changée, merci de votre participation !

Moyenne des avis : 0/5 (0 avis)

A lire sur le même sujet

SARTENAIS VALINCO TARAVO - SARTINESI VALINCU TARAVU

A lire également...