Une île de culture et de tradition

En Corse, le plus difficile à atteindre, c’est l’ennui!

Chapelles romanes de Castagniccia, églises baroques bastiaises, fortifications de Bonifacio ou citadelle de Calvi, l’Histoire a déposé ses empreintes partout et jusque dans les villages les plus reculés de l’île. Mais ses habitants ont aussi érigé des musées, mis en valeur les sites archéologiques, organisé des festivals très appréciés de musique, de théâtre.

Autour de ses festivals et de ses réjouissances

De fêtes profanes en commémorations religieuses, de foires en rendez-vous culturels, les Corses ne cessent de montrer leur sens de la fête, le respect de leur patrimoine culturel, et rien ne les réjouit plus que de partager ces plaisirs avec leurs visiteurs…

 

Pour son patrimoine

La préhistoire a laissé à la Corse les Menhirs de Filitosa ; les Romains lui ont appris la culture de la vigne et l’élevage des huitres. À partir du Moyen-Âge, la chrétienté a encouragé l’érection d’églises romanes et baroques. Quant aux Génois, ils y ont construit des forteresses et des citadelles, remparts contre les envahisseurs.

 

… Et sa curiosité

Toute l’année, et particulièrement l’été, chaque région organise festivals et rencontres pour mettre en valeur ce qui fait sa spécificité et témoigner de son ouverture aux arts contemporains. De Balagne à Ajaccio ou à Bastia, chaque mois de l’année témoigne que la vitalité est au cœur de l’âme corse.

 

Faire

Plusieurs choses à la fois parce que la Corse est le lieu idéal pour cela. Sans renoncer aux activités balnéaires estivales, les distances à l’intérieur de l’île sont suffisamment courtes pour passer rapidement de la mer à la montagne, d’une ville balnéaire au centre de l’île. Après une longue baignade, on peut ainsi découvrir en fin de journée quelques uns des joyaux d’architecture perdus dans la campagne, visiter un matin une foire artisanale de village, ou assister le soir à un spectacle de danse, de théâtre ou de musique en ville.

Découvrir

Les tours génoises qui surplombent tout le littoral corse. Il en subsiste plus de 90 le long des côtes, la plupart érigées sur des sites majestueux et le plus souvent libres d’accès. Quelques uns des 300 villages corses, parce que beaucoup abritent des églises romanes ou baroques, dont certaines classées monuments historiques, sans oublier les innombrables maisons traditionnelles. Les villages de la vallée du Ghjussani, à l’occasion des rencontres internationales de théâtre dirigées par l’acteur Robin Renucci.

 

 

 

Courts séjours émotions

Toute l’année, parcourir les « Routes des sens authentiques » , à la rencontre des artisans. Charcuteries, couteaux, céramiques, leur savoir faire ancestral et leur accueil vous ravira. En septembre à Calvi, au moment des Rencontres Polyphoniques. Septembre encore mais à Casamaccioli (centre Corse), le temps d’une visite gourmande à la foire pastorale et artisanale du Niolu. Et Bastia en Octobre pour ses Musicales annuelles.

 

Les internautes ont aimé

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir laissé votre avis !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre avis a été changée, merci de votre participation !

Moyenne des avis : 0/5 (0 avis)

A lire sur le même sujet

CULTURE ET TRADITIONS

A lire également...