L’île de toutes les passions

Y aller une fois et y revenir toujours

Pour la beauté sauvage de sa nature préservée et la transparence de ses eaux émeraude. Pour les figatelli, le brocciu et le vin de Patrimonio. Pour ses polyphonies bouleversantes et ses fêtes religieuses, le charme de ses villages et leurs maisons de granit. La Corse, on la découvre un jour et on l’aime pour la vie.

La Corse, quoi d’autre ?

Ils sont nombreux, ceux qui n’ont plus voulu la quitter. Stars ou anonymes, ils s’y installent ou y reviennent tout au long d’une année. Pour un week-end, une semaine, parfois plus, la Corse a toujours quelque chose à offrir : une certaine idée de la Méditerranée…

 

Plutôt nord ou plutôt sud ?

Il y a ceux qui en tiennent pour Bastia, le Cap et Saint Florent et d’autres, qui ne jurent que par les calanques de Bonifacio, les douceurs de Porto-Vecchio et les réserves d’oiseaux des Lavezzi. Tous sont convaincus d’avoir raison et bien malin celui qui les fera changer d’avis.

 

Côté est ou côté ouest ?

Mais il y a aussi tous les autres. Les tenants de la côte ouest, pour qui les calanques de Piana, Ajaccio et les Sanguinaires, ne sauraient être comparées au reste de l’île. Et les inconditionnels des plages immenses de la côte orientale, du Monte Renoso et de la Castagniccia, amoureux de ces espaces sauvages et préservés.

 

Faire

Ce que l’on veut et même changer d’avis au cours du séjour. Se laisser aller au gré de ses humeurs et de ses envies parce que c’est ça aussi, les vacances. Et parce qu’en Corse, il y a partout des choses à faire, des gens à voir, des festivals où s’inscrire. Et surtout, arriver sur l’île avec une curiosité intacte et sans a priori ; l’envie d’aller au devant des habitants, de découvrir leur âme et leurs talents, de partager leurs réjouissances et, pourquoi pas, leurs préoccupations.

 

Découvrir

La musique dans tous ses états : les polyphonies corses et les musiciens de l’île. C’est facile, en particulier l’été, car ces manifestations musicales sont organisées dans beaucoup de petits villages ou dans les villes. Les festivals de musique du monde, rendez-vous incontournables de la saison estivale à Pigna, les nuits de la guitare à Patrimonio, Porto la Lino à Saint-Florent… la liste est longue. Les rencontres culturelles multiples, qu’il s’agisse de promouvoir l’art ou le savoir faire corse. Les festivals de cinéma…

 

Courts séjours émotions

En janvier, les rencontres du cinéma italien de Bastia. En mai, le festival de l’humour et de la musique à Porticcio. En juin, la semaine toscane de Porto-Vecchio, avec ses concerts lyriques, représentations théâtrales et expositions artisanales. En octobre, les Musicales de Bastia. En novembre, le festival du vent à Calvi. En décembre, la foire à la châtaigne de Bocognano et les milles et une manières de l’accommoder. Etc. !

Les internautes ont aimé

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir laissé votre avis !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre avis a été changée, merci de votre participation !

Moyenne des avis : 0/5 (0 avis)

A lire également...