Vivez l'expérience!

image

Par Johanna le 29/03/2018

Parc Galea à Tagliu Isulacciu : un écrin de verdure … mais pas que !

Accompagnez-moi en Costa Verde pour une visite sensorielle au cœur d’un parc culturel unique, entre connaissance de la Corse et découverte du bout du monde …

Depuis 2012 Fabrice Fenouillère, responsable du Parc, pense et repense son univers. Fort de ses 60 000 visiteurs annuels, de ses 2000 m2 de musées disséminés un peu partout dans l'espace, de la trentaine de conférences prévues cette année ainsi que des expositions temporaires s’y succédant, le parc sans cesse en mouvement ne cesse d’innover.

 

L’arrivée au parc est étonnante … Un mélange de Far West et de Jardins Majorelle : des cactus de toutes tailles aux formes étranges, des palmiers semblant toucher le ciel, des bassins, des fontaines et des petits chemins serpentant au milieu de toute cette végétation. Sur 9 hectares et 6 parcours numérotés, la promesse d’une belle journée : une immersion ethnographique, culturelle, historique, naturelle et patrimoniale.

 

La première salle  respire le mystère … on y arrive par une sorte de labyrinthe. C’est la promesse d’une aventure tactile et auditive. Des plantes suspendues au plafond attendent une étreinte du visiteur. Touchez-les et des sons se produiront. Des capteurs ultra sensibles disposés dans leurs racines reproduisent des sons en fonction de l’impulsion donnée. Toucher les plantes et découvrir ce qu’elles ressentent une expérience inédite !

 

La salle numéro 2 appelée « Corse nature » est dédiée à la géologie, à l’eau, aux animaux endémiques ou encore aux différents paysages. Dans un coin, de petites cloches sont posées sur un socle lumineux. Je les soulève tour à tour : lentisque, immortelle, romarin, genévrier, ciste ou lavande ! Ce sont toutes les odeurs du maquis qui explosent !

 

L’espace suivant est consacré à l’ethnographie. Chant, langue, gastronomie, croyances ou architecture. La salle consacrée aux polyphonies a retenu particulièrement mon attention : des statues grandeur nature représentant des chanteurs se dressent dans une quasi obscurité, seul un puits de lumière éclaire la pièce. Les chants retentissent, les statues à l’allure mystérieuse attirent mon attention. Tournées vers ce rayon de lumière leur chant monte jusqu’aux cieux.

 

Face à tant de mystères, je vous laisse découvrir lors de votre prochaine visite, les autres trésors que cache Galea !

Le plus

Ateliers enfants : poterie préhistorique, mosaïque romaine, galette néolithique, sculpture de Stantari, et bien d’autres encore.

Tous ces ateliers sont dispensés par des « artistes-guides conférenciers ». Sans réservation.

Conférences débats tous les dimanches à 15h de mars à octobre.

 

Suivez le parc sur Instagram : parcgalea

Les internautes ont aimé

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir laissé votre avis !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre avis a été changée, merci de votre participation !

Moyenne des avis : 5/5 (2 avis)

Vous aimerez aussi...

comment y acceder ?