×
Activités et sports nature- aérien- agrumes- archéologie- art de vivre- artisans- ateliers et stages- auberges- Automne- Baignade en rivière- balades- bande dessinée- bien-être- bière corse- bijoux- Bons plans et idées séjours- boziu- cafés- camping à la ferme- canyoning- chambres d'hôtes- chant- charcuterie- chataigne- cheval- cinéma- citadelle- concert- congrès- cosmetiques corses- coutumes- créateurs- Culture et patrimoine- échecs- église- escalade- Eté- Evénement- expos et conférences- exposition- famille- Faune et flore- ferme-auberges- festival- fleuve- foires- fromages corses- Gastronomie corse- gîte- golf- GR20- Grand site- GT20- hébergement- hébergement de luxe- histoire- Hiver- hôtel- hôtel de charme- huile d'olive- huiles essentielles- incentive- Innovation- insolite- jetski- kayak- légendes- Lifestyle et Bien-être- marché- maritime- marron- mer- mice- miel- montagne- monuments- musée- musique- Nature- nature et découverte- Noël- noisette- paddle- patrimoine- pêche- plage- plaisance- plongée- Pôle tourisme d'affaires- polyphonie- Printemps- producteurs- rallye- randonnée- randonnée palmée- recettes traditionnelles- régates- religion- Réserve naturelle- restaurants- Saisons- séminaire- Site naturel- ski- sorties nocturnes- spa- sports nautiques- table d'hôtes- team-building- Territoires- terroir- thalassothérapie- théatre- thermalisme- Tourisme d'affaires- Tourisme responsable- tradition- trail- Train- transport- Vélo et VTT- via ferrata- village corse- vins corses- visite- visites guidées- voile- yoga

GT20 / Étape 1 : Bastia - Centuri

Côte Est et pointe du Cap Corse

54 km - 700m D+

 

Tracé OpenRunner ici

Pour vous présenter et vous aider à vous préparer pour cette Grande Traversée de Corse je vais l’effectuer du Nord au Sud, soit de Bastia à Bonifaziu (Bonifacio).

Tout comme le GR20, chacun fait comme il l’entend dans un sens ou dans l’autre, par petits morceaux, en boucles, en 12 étapes ou 10,8,5,3… d’un seul coup ??!!

BASTIA : Plus qu’une ville étape elle est le départ ou l’arrivée de la GT20 selon si vous l’effectuer Nord-Sud ou Sud-Nord.

Porte d’entrée, ou de sortie donc, du Capi Corsu (Cap Corse), Bastia est la deuxième ville la plus importante de Corse avec 40 000 habitants et la principale ville commerciale.

©ATC-Sylvain ALESSANDRI ©ATC-Sylvain ALESSANDRI

La ville anciennement sous domination génoise propose un relief particulièrement diversifié puisqu’elle est à la fois en bord de mer et au flanc d’une montagne haute de 900m. Montagne derrière laquelle se trouve le Golfe de San Fiurenzu (Saint-Florent) par le Col de Teghime (535m d’altitude), nous ne passerons pas par celui-ci pour y arriver mais bel et bien par le Capi Corsu.

En route donc vers U Capi « East Coast* » pour cette première étape GT20 jusqu’à Centuri.

C’est le matin, ça tombe bien! Nous sommes à l’Est, nous aurons donc le soleil, et c’est mon conseil pour faire cette étape afin d’obtenir les plus jolies couleurs.

« C’est roulant » comme on dit, et aussi bien pour commencer que pour terminer sa Grande Traversée c’est très bien. Mais attention tout de même aux faux plats et aux quelques côtes car que ce soit dans un sens ou dans l’autre, bien qu’il n’y ait pas de gros col, il y a tout de même  700 mètres de dénivelé (690 à 720 mètres selon les GPS et selon OpenRunner ou Strava...) sur cette étape, si vous ne faites pas les détours par les villages intérieurs (voir rubrique ci-dessous « Pour aller plus loin »). C’est donc une étape « facile » pour la Corse mais vous pourriez être surpris si vous n’êtes pas habitué au dénivelé.

J’arrive à Erbalunga pour une première pause, tout dépend si vous souhaitez le faire en mode cyclosportif ou cyclotouriste mais je vous conseille fortement l’arrêt dans ce petit village de caractère. La petite ville a été construite autour d’un petit port de pêche qui fût l’un des ports principaux de l’île, vous pourrez voir sa fameuse marine en pierres et sa tour génoise qui se dressent face à la mer.

©ATC-Clémence RAFFI ©ATC-Clémence RAFFI
©ATC-Sylvain ALESSANDRI ©ATC-Sylvain ALESSANDRI

Je continue ma route vers les Marines de Sisco puis de Pietracorbara, dont les villages sont situés sur les hauteurs, et j’arrive à la splendide Tour de l’Osse qui borde la route en plein virage. Commence ici une enfilade de doux virages à flanc de falaise.

©ATC-Clémence RAFFI ©ATC-Clémence RAFFI
©ATC-Sylvain ALESSANDRI ©ATC-Sylvain ALESSANDRI
©ATC-Sylvain ALESSANDRI ©ATC-Sylvain ALESSANDRI
©ATC-Clémence RAFFI ©ATC-Clémence RAFFI
©ATC-Clémence RAFFI ©ATC-Clémence RAFFI

Avec un temps clair et une vue dégagée on peut apercevoir l’île d’Elbe, ce n’est pas le cas aujourd’hui pour moi avec les hautes températures de ce mois de Juillet la brume de chaleur l’emporte.

©ATC-Sylvain ALESSANDRI ©ATC-Sylvain ALESSANDRI

Juste après Santa Severa, je passe au milieu du Domaine Pieretti avec les vignes de part et d’autre de la route au bord de la mer. C’est un grand Domaine qui s’étend sur les communes de Luri, Meria et Petracurbara (Pietracorbara).

©ATC-Sylvain ALESSANDRI ©ATC-Sylvain ALESSANDRI

La route est belle et longe la mer jusqu’à Macinaghju (Macinaggio), commune bicéphale (Macinaghju/Roglianu), qui se trouve à l’entrée du site Natura 2000 – réseau crée par l’Union Européenne qui a pour but de protéger des sites naturels et culturels. Celle-ci englobe les îles Finochiarola et le Domaine de la Casinca

La route rentre dans les terres pour monter jusqu’au Col de la Serra, à 400 mètres au-dessus du niveau de la mer, l’essentiel du dénivelé de cette étape se fait donc ici, 12 kilomètres depuis le port de Macinaghju.

Pause au Col pour admirer la vue, selon la saison un petit van propose des boissons fraîches si besoin. Si vous êtes en bikepacking et que vous avez pris d’autres chaussures que celles pour le vélo, vous pouvez marcher jusqu’au Moulin Mattei, à quelques dizaines de mètres de la route.

©ATC-Sylvain ALESSANDRI ©ATC-Sylvain ALESSANDRI

"Mi' mi' mi' !" (ça vaut le coup !)

Pour la petite histoire, le Moulin Mattei est un ancien moulin à vent et un emblème du Cap Corse. Après avoir été frappé et détruit par la foudre en 1834, il est irréparable et reste en ruine pendant un siècle avant que Louis Napoléon Mattei (inventeur de l’apéritif corse) ne le restaure et le transforme en objet publicitaire à l’effigie de sa marque. En 2004 c’est le Conservatoire du Littoral qui le rachète et le répare à nouveau afin de le rendre aussi beau qu’en 1930 et  lui offrir ainsi une troisième vie, toujours en tant qu’emblème publicitaire, et y organisant  quelques expositions l’été.

 

©ATC-Sylvain ALESSANDRI ©ATC-Sylvain ALESSANDRI

Pour la descente sur le port de Centuri, il faut quitter la route principale juste un peu plus loin en descendant du Col et prendre à droite, vers la mer.

Vous êtes arrivés. Vous pouvez continuer ou bien vous arrêter dans ce petit port pittoresque réputé notamment pour sa pêche à la langouste, vous y trouverez hôtels et restaurants (réservation conseillée).

©ATC-Clémence RAFFI ©ATC-Clémence RAFFI

 

©ATC-Sylvain ALESSANDRI ©ATC-Sylvain ALESSANDRI

 

Boucles Bastia : Si vous retournez sur Bastia je vous conseille 3 options :

-          Finir le tour du Cap et rentrer par Patrimoniu (Patrimonio), Barbaghju (Barbaggio) et le Col de Teghime : boucle de 120km, 1900m D+.

-          Descendre jusqu’à Pino et prendre la route vers Luri, puis à Santa Severa rentrer par la côte Est : boucle de 105km, 1460m D+.

-          Descendre sur Mursiglia (Morsiglia) et prendre la route vers Meria, magnifique, puis rentrer par la côte Est : boucle de 97km, 1220m D+.

 

 

 

Points d’intérêt touristique de l’étape :

  • Erbalunga
  • La Marine de Sisco
  • Le Moulin Mattei
  • Les villages pittoresque du bord de mer de la Côte Est du Cap Corse

 

Pour aller plus loin

La boucle par Rogliano (historiquement le chef-lieu du Cap Corse) : Si vous êtes en forme à ce moment là, je vous conseille de passer par le village de Rogliano, sur les hauteurs juste après avoir passé Macinaggio vous pouvez prendre une petite route qui part sur la gauche (c'est indiqué). La route est refaite et très praticable.

Ça grimpe un petit peu jusqu'au village mais la vue en vaut vraiment la peine, puis la route redescend de l'autre côté du village et vous récupérez la D80 un peu plus loin. Ce n'est pas un aller/retour, juste un joli petit détour, au calme qui plus est, et vous ne ratez rien de la route principale (et vous évitez quelques voiture) :).

D'un embranchement à l'autre de la D80 en passant par Rogliano : 4.4km / 140m D+ // VS // En restant sur la D80 : 2.6km / 130m D+.

©ATC-Sylvain ALESSANDRI ©ATC-Sylvain ALESSANDRI
©ATC-Sylvain ALESSANDRI ©ATC-Sylvain ALESSANDRI

Dans le Cap Corse la GT20 empreinte essentiellement la route principale mais si vous êtes friands de petites routes intérieures et de villages pittoresques, il y a plusieurs possibilités comme pour Rogliano de petits détours (attention ça monte).

Exemples :

- Ville-di-Pietrabugno et San-Martino-di-Lota pour sortir de Bastia - D31

- Brando au dessus d'Erbalunga - D54

- Cagnano et Luri (attention de bien revenir sur la D80 côte Est) : D232 / D32 / D332

- Tomino et/ou Rogliano : D353/D53

- Barcagio, la pointe du Cap Corse : D153 / D253 au départ d'Ersa (dans un sens ou dans l'autre, en sachant que la route D153, côté gauche, est plus abîmée que la D253, côté droit). Le petit port tout en bas vaut le coup d’œil et une petite pause (il y a de quoi se restaurer en bas).

©BikingMan-David SAINTYVES ©BikingMan-David SAINTYVES
©ATC-Sylvain ALESSANDRI ©ATC-Sylvain ALESSANDRI

 

Les internautes ont aimé

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir laissé votre avis !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre avis a été changée, merci de votre participation !

Moyenne des avis : 0/5 (0 avis)

Laissez votre commentaire

(écrivez votre commentaire, puis identifiez-vous)

A lire sur le même sujet

GT20

A lire également...