×
Activités et sports nature- aérien- agrumes- archéologie- art de vivre- artisans- ateliers et stages- auberges- Automne- Baignade en rivière- balades- bande dessinée- bien-être- bière corse- bijoux- Bons plans et idées séjours- boziu- cafés- camping à la ferme- canyoning- chambres d'hôtes- chant- charcuterie- chataigne- cheval- cinéma- citadelle- concert- congrès- cosmetiques corses- court séjour- coutumes- créateurs- Culture et patrimoine- échecs- église- escalade- Eté- Evénement- expos et conférences- exposition- famille- Faune et flore- ferme-auberges- festival- fleuve- foires- fromages corses- Gastronomie corse- gîte- golf- GR20- Grand site- GT20- hébergement- hébergement de luxe- histoire- Hiver- hôtel- hôtel de charme- huile d'olive- huiles essentielles- incentive- Innovation- insolite- jetski- kayak- légendes- Lifestyle et Bien-être- marché- maritime- marron- mer- mice- miel- montagne- monuments- musée- musique- Nature- nature et découverte- Noël- noisette- paddle- patrimoine- pêche- plage- plaisance- plongée- Pôle tourisme d'affaires- polyphonie- Printemps- producteurs- rallye- randonnée- randonnée palmée- recettes traditionnelles- régates- religion- Réserve naturelle- restaurants- Saisons- séminaire- Site naturel- ski- sorties nocturnes- spa- sports nautiques- table d'hôtes- team-building- terroir- thalassothérapie- théatre- thermalisme- Tourisme d'affaires- Tourisme responsable- tradition- trail- Train- transport- Vélo et VTT- via ferrata- village corse- vins corses- visite- visites guidées- voile- yoga

Découvrez la GT 20 !

La Corse, destination vélo

Enfourcher son vélo pendant les vacances, voilà la tendance du moment. L’art de découvrir une région en quelques coups de pédale innove et séduit. Au point de positionner aujourd’hui le « cyclotourisme » comme une filière florissante.

L'échappée belle

Le cyclotourisme, un secteur de poids et d’avenir au sein duquel la Corse pourrait se retrouver rapidement aux premières loges. L’île serait-elle en passe de réaliser l’échappée belle ? Elle en a les atours. Paysages à couper le souffle. Climat au beau fixe oblige. Mais surtout, elle s’en donne les moyens.

Deux grands projets phares portés par l’Agence du Tourisme de la Corse (ATC) viennent bouleverser la donne. Et revisitent de fond en comble le crédo « sport-nature » en le plaçant sur un piédestal. « INTENSE », « GT 20 » : derrière ces acronymes, deux itinéraires vélo qui traversent l’île du Nord au Sud, entre mer et montagne et guident les envies d’ailleurs. INTENSE pour Itinerari turisticu sostenibili, Itinéraire touristique durable, propose un axe Corse-Italie avec escale du côté des Alpes. Il passera par la côte ouest de l’île. Quant au GT 20, comprendre « La grande traversée », son parcours est maillé avec les villages de l’intérieur et relié au mythique GR 20. Mais quel que soit le chemin emprunté, faire du tourisme autrement imposera donc la cadence. Cette dernière n’est rien moins que celle de l’authenticité…

 

    GT 20 : « La grande traversée » du "Capi Corsu"à "Bunifaziu"

C’est le tout nouveau fleuron de l’offre cyclo- touristique porté  par l’Agence du Tourisme de La Corse. Et il va faire des émules. Il faut dire qu’avec ses treize étapes réparties sur 550 km, le détour en vaut la peine. Sur vélo de route, vélo tout terrain et petite nouveauté, sur vélo électrique, c’est un autre visage de la Corse qui se dessine.

Quand le relief tortueux de l’île se transforme en formidable terrain d’aventure, ça donne  une grande dorsale qui s’étire du Cap Corse à Bunifaziu, des boucles de raccordement et un parfum d’évasion. La grande traversée porte bien son nom. Dans son sillage, les charmes discrets des villages de montagne, une vue plongeante sur la mer  et une possible escapade vers les pics éthérés du GR 20. Les amateurs de sensations fortes ou ceux qui simplement sont avides de dépaysement comme de détente seront comblés.  Que l’on soit sportif confirmé ou simple hédoniste, en effet, le choix est vaste.  A chacun son GT 20 en quelque sorte. Histoire de varier les plaisirs.  

Bonne nouvelle en effet, le vélo d’assistance électrique (VAE) est aussi de la partie. La jeune start-up Appebike s’investit particulièrement sur le sujet et le fabricant de moteur de batteries « Bosch » s’implique également. Des bornes rechargeables sont d’ores et déjà installées le long du parcours.  Parcours qui  se dévoile sur un Axe-Nord Sud. Bastia est la  ville « départ ». Puis le tracé emprunte  le Capi du côté d’Ersa, petite commune peuplée de cent cinquante âmes, Ersa et  ses  11 hameaux, célèbre  pour ses  moulins.  Direction zone Unesco ensuite avec Portu et son imposant panorama sculpté à coups de  blocs de granit rouge. Une bifurcation  vers la ville de Corti  est également à l’agenda. Sans oublier le passage par le col de Verghju situé à 1400 mètres d’altitude et point culminant du GT 20. Enfin, le tracé s’achève à Bunifaziu, la ville qui se dresse sur son promontoire. Voilà pour l’itinéraire principal. C’est sans compter sur les variantes et axes de raccordement. Un maillage avec les intercommunalités est engagé ainsi qu’un itinéraire qui lui emprunterait la Côte orientale de l’île le long de l’ancienne voie ferrée. Derrière les tracés, on l’aura compris, des ambitions affirmées du côté de l’île. Disposer d’une offre vélo en excursion ou randonnée qui couvre l’ensemble du territoire, voilà l’objectif. L’ATC  entend fédérer les forces vélo et activités nature autour d’un projet touristique structurant. L’Agence entend aussi rééquilibrer les flux touristiques sur le territoire Corse avec une mise en lumière de l’intérieur de l’île.  En développant  des  contenus de séjour  dédiés. Enfin, l’ATC s’oriente  vers un tourisme durable, en phase avec la feuille de route du tourisme qui prévoit à terme de faire de la Corse  « l’île verte de la Méditerranée. »

Infos pratiques :

-Un itinéraire d’une durée de 10 jours. A faire dans son intégralité, ou en partie.

-Comptez 135 € pour la location d’un VAE pendant une semaine et 10 € de plus par journée supplémentaire.

-Questions services, Appebike, première start-up à se positionner sur cet itinéraire, a tout prévu. Les vélos électriques  sont livrés au point de départ et récupérés à l’arrivée. Le transfert de bagages entre les étapes  est également proposé  (à partir de 200 €  par personne et  par jour)

-10 bornes de recharge sont actuellement installées.

 

  INTENSE,  un  itinéraire vélo  au cœur de la Méditerranée

 Avec « Intense », pour itinéraire touristique durable, l’ATC abat une autre carte, européenne et méditerranéenne cette fois.  Le projet : un axe Continent-Corse-Italie. Novateur sur bien des plans, et plutôt côtier, Intense a de quoi susciter l’engouement chez les  amateurs  de la petite reine. Et chez les sportifs en général.

Changement de braquet et place au partenariat transfrontalier. Avec le développement durable pour fil rouge, Intense est le fruit d’une collaboration entre 14 partenaires issus de 5 régions (Corse, Ligurie, Toscane, Sardaigne, Alpes Maritimes). C’est aussi un budget total de l’ordre de 5 millions d’euros qui pourra être abondé dans les mois à venir et dont 85% sont financés par les fonds FEDER (Fonds Européens de développement régional). S’agissant du tracé Corse, c’est l’ATC qui a été désignée chef de file. Et c’est la côte Ouest de la Corse qui a été choisie pour l’itinéraire définitif. Même si évidemment, d’autres aménagements sont encore possibles. Mais à la marge.

 

Les internautes ont aimé

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir laissé votre avis !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre avis a été changée, merci de votre participation !

Moyenne des avis : 5/5 (1 avis)

Laissez votre commentaire

(écrivez votre commentaire, puis identifiez-vous)

A lire sur le même sujet

GT20

A lire également...