Rencontre croisée avec Gabriel Navarro et Gaël Mayeur, forgeron et forgeron coutelier

Gabriel Navarro et Gaël Mayeur sont respectivement forgeron et forgeron coutelier. Leur atelier situé en pleine nature, au milieu des chênes et des châtaigniers centenaires, sur la commune de Cagnano dans le Cap Corse, est une invitation au voyage : bruit du marteau sur l’enclume, odeur de sciure, chaleur de la forge… Des gestes précis et ancestraux, qu’il s’agisse de travailler la lame ou le manche d’un couteau, de façonner un spedu, une patère, une poignée de porte ou un simple clou ! Essayons d’en savoir un peu plus sur Gabriel et Gaël, deux artisans passionnés, atypiques et tellement sympathiques ! Interview croisée…

En quoi la Corse vous inspire-t-elle ? Utilisez-vous des matériaux issus de votre environnement naturel ?

 

Nous sommes installés dans une vallée très rurale, très peu urbanisée, dépeuplée même. C'est une difficulté sous plein d'aspects, mais pour notre travail c’est un atout, nous bénéficions de matériaux nobles ainsi que d'un environnement naturel et tranquille.

 

Je crois savoir que vous êtes tous deux très sensibles à l’environnement, que vous avez une démarche écoresponsable jusque dans les étapes de fabrication de vos œuvres. Pouvez vous nous en dire un peu plus ?

 

Oui c'est assez vrai. Nous y faisons attention. Pour ma part, je fais le choix de travailler presque exclusivement au charbon de bois fait à l'atelier plutôt qu'avec des combustibles fossiles comme le gaz ou le charbon minéral. Dans la reconstruction de l'atelier, dans la gestion de nos déchets d'entreprise, dans notre interaction avec la forêt. L'écologie, c'est la priorité absolue de notre ère, aucune activité professionnelle ne devrait passer outre pour des raisons de profit.

 

Quelles sont vos créations phare ? Quelles sont les pièces les plus demandées par vos clients ? Travaillez-vous sur commande ?

 

En ferronnerie, je travaille assez souvent sur des mains-courantes murales pour les ruelles de villages et les escaliers. Des particuliers m'en commandent, des mairies aussi. En dehors de ça, mes chantiers sont très variés. Je travaille d'ailleurs principalement sur commande.

 

Votre environnement naturel et professionnel où se situe votre atelier est propice à la réflexion, avez-vous des projets sur le site ? Est-ce un lieu propice à la création ?

 

On a quelques projets non corrélés directement à la forge, sur le terrain. Sur le long terme, on aimerait créer une petite enclave ensoleillée avec des fruitiers, de la vigne, un four à pain en pierre, un bas-fourneau... On aimerait aussi rendre l'accueil de la clientèle plus agréable.

 

Vous avez choisi de partager un atelier en exerçant deux métiers différents, de quelle(s) façon(s) vous complétez-vous ?

 

On peut difficilement parler de complémentarité sur le plan technique. On cohabite surtout, on se donne un petit coup de pouce l'un l'autre quand nécessaire, et nous sommes surtout heureux de pouvoir travailler en compagnie d'un ami. C'est aussi très bénéfique de pouvoir demander l'avis d'une personne extérieure lorsqu'un problème se présente, de temps en temps. Le travail que nous a demandé le chantier de réhabilitation du lieu aurait été, je crois, impensable si on avait été seul, lui ou moi.

 

Avez-vous des projets de collaboration ?

 

Jusque là, on collabore surtout lorsque mes chantiers de ferronnerie deviennent trop imposants et que j'ai besoin qu'on me prête main forte. Mais dans le futur qui sait !

 

La transmission de votre savoir-faire est-elle importante ?

 

La transmission du savoir est très importante, principalement parce qu'on en a bénéficié, donc on se doit de passer le flambeau. Quand on est passionné, on aime partager sa passion. Moi, j'aime ça, plus on explique quelque chose, plus on le comprend soi même. Nous envisageons prochainement de proposer des stages d'initiation.

 

Où peut-on trouver vos créations ? Etes-vous présent sur les réseaux sociaux ?

 

Nous travaillons sur commande via email, réseaux sociaux ou téléphone. En ce qui concerne nos créations, nous accueillons les visiteurs sur place, à la forge, à Cagnano, nous exposons aussi sur facebook, et un site marchand est en cours de création.

 

©ATC ©ATC

 

©ATC ©ATC

 

©ATC ©ATC

 

©ATC ©ATC

 

©ATC ©ATC

 

En savoir plus : 

 

Atelier Sylvefer  Gabriel Navarro

06 33 70 23 73

Gael Mayeur Forgeron Coutelier

06 27 27 41 23

 

Localisez

A lire sur le même sujet

ARTISANAT CORSE