image

Par Johanna le 23/09/2022

Le Monastère Assunta Gloriosa de Sari Solenzara

Se ressourcer le temps d’une visite

Envie d’une escapade en Corse loin du tumulte du bord de mer ? Besoin d’un moment de quiétude pour vous retrouver et vous ressourcer ? Pourquoi ne pas oser la découverte du Monastère de Sari ? Lieu quasiment secret, hors des sentiers battus, où le temps suspend sa course le temps d’une visite et d’une rencontre avec celles qui ont voué leur vie à Dieu ...

Nous vous emmenons au cœur du Monastère de Sari …sur le territoire de l’Alta Rocca/Côte des Nacres

 

Situé sur la Côte de Nacres, dans un environnement préservé, au milieu d’une forêt de pins, le Monastère Assunta Gloriosa de Sari (Corse du Sud) a commencé son édification en 1988, tout en sobriété, par les moniales de la Famille monastique de Bethléem, de l’Assomption de la Vierge et de Saint Bruno. A l’ouest, les Aiguilles de Bavella se dressent avec force. Au sud, le terrain domine la mer Tyrrhénienne qui s’étend à perte de vue.

 

Côté architecture, les lignes épurées et la géométrie minimaliste des lieux appellent à la sérénité et au calme, les lourds escaliers de pierre semblent être là depuis toujours. Selon la tradition de Saint Bruno, un Monastère de Bethléem comprend :

 

  • Une partie essentielle où les moniales vivent dans une profonde solitude. Dans cette partie sont situés également les ateliers.
  • Un parvis d’accueil : permet de recevoir les visiteurs de passage, les familles et quelques retraitants.

 

Selon l’heure d’arrivée, l’on peut avoir la chance d’assister à l’office et ainsi profiter des chants monastiques. Le recueillement est ici de mise et l’atmosphère est propice à la méditation. Une silhouette discrète et silencieuse aperçue au détour d’un couloir rappelle qu’ici tout n’est que discrétion et abnégation. Au parvis d’accueil, le visiteur découvre la production des Moniales : gâteaux, confitures, artisanat, sculptures, poteries … source de revenus, l’achat d’un petit souvenir aidant la communauté dans son quotidien et à l’entretien des lieux. Les poteries et objets disposés harmonieusement avec goût sur les étagères, les couleurs chaudes utilisées sont une invitation au voyage. Les confitures, jus de fruits et biscuits sont autant de gourmandises qui raviront vos papilles. Pour le plaisir de faire plaisir, offrez santons, crucifix et autres chapelets confectionnés tout en finesse.

 

 Un peu d'histoire ...

La Famille monastique de Bethléem, de l’Assomption de la Vierge, et de Saint Bruno naît le 1er novembre 1950 sur la place Saint Pierre à Rome à l’heure où le pape Pie XII proclame le dogme de l’Assomption de la Vierge selon lequel Marie a été élevée de la terre au ciel en son corps et en son âme. Quelques pèlerins français entendent alors l’appel à tout donner pour que de nouvelles communautés naissent dans l’Église. Leur vocation sera de communier à la vie de la Mère de Dieu présente au cœur de la Trinité, dans une vie d’adoration du Père en Esprit et en Vérité.

 

©ATC ©ATC

 

©ATC ©ATC

 

 

 

©ATC ©ATC

 

©ATC ©ATC

 

©ATC ©ATC

 

 

 

Quelques conseils pratiques :

De Solenzara prenez la route de Sari. Grimpez pratiquement jusqu’au village. A droite vous trouverez un embranchement où est indiqué le Monastère. Parking disponible. Notez que le lundi est jour de silence et de solitude absolue appelé « jour de désert ». 

 

Le monastère est le plus souvent joignable du mardi au vendredi entre 09h30 et 17h00, le samedi entre 11h30 et 17h00, sauf les journées de prières et les solennités.

 

Pour en savoir plus sur le Monastère

 

Pour d'autres infos sur la région 

Localisez