image

Par Mareva le 12/07/2018

Le Tour du Cap Corse : jour 1

U giru di u Capicorsu, primu ghjornu

Direction le Cap Corse, découvrir un territoire d’exception entre mer et montagne, plages et sommets. Le Cap est un condensé des richesses de l’île de beauté. Une journée même complète ne suffit pas à voir tout ce qu’il y a à voir dans le Cap Corse. Je vous conseille d’y consacrer deux jours en vous reposant dans un des nombreux hébergements (hôtels, campings, chambres d’hôtes, etc.) sur la route. Si vous débarquez du ferry ou de l’avion à Bastia, notre circuit est toujours possible, en louant une voiture ou avec la vôtre, dans le sens inverse du nôtre.

S’il y a un lieu en Corse que j’aime visiter et revisiter, découvrir et redécouvrir, c’est bien le Cap Corse. Je découvre toujours de nouveaux endroitsà couper le souffle.

Aujourd’hui, j’y retourne avec une amie et vous venez avec nous !

Nous partons de Saint-Florent après une bonne glace artisanale à la Maison Rovere.

 

Nonza, la perle du Cap Corse

 

A quelques kilomètres de Saint-Florent, un arrêt obligatoire à Nonza, la perle du Cap Corse et l’un des plus beaux villages de Corse pour moi. Ses petites ruelles, sa tour, sa plage, son église et surtout, ses habitants vous feront craquer.

Nos ventres gargouillent mais c’est pour la bonne cause puisque nous allons manger à La Sassa, tout près de la tour paoline. Perché au bord de la falaise, ce bar-restaurant très réputé (même auprès des stars) vous offre une vue époustouflante pour un verre ou un repas. Un cadre magnifique qui vous marquera à vie, comme il a marqué nos repas et soirées, soyez-en sûr !

Après avoir dégusté notre repas de produits locaux, nous montons encore quelques marches pour accéder à la tour de Nonza. A une centaine de mètres au-dessus de la mer, la tour paoline offre une vue imprenable sur le golfe de Saint-Florent. Vous remarquerez aussi la plage de sable noir en-dessous de vous, où des visiteurs ont écrit des messages immenses à l’aide de galets blancs. Pour y accéder, il vous faudra descendre quelques marches depuis le village.

 

Nous, nous avons encore beaucoup d’endroits à voir alors nous reprenons la route en direction de Centuri. 

Centuri, le petit port aux eaux cristallines

 

Malgré les kilomètres à parcourir pour atteindre Centuri, les paysages sur la route nous émerveillent à chaque virage.

Arrivées sur le petit port de Centuri, entre mer et montagne, nous nous garons pour profiter d’une petite balade sur le port, très connu pour ses langoustes. Particulièrement touristique, ce village reste un havre de paix.

 

La plage de Tamarone et Macinaggio

Nous traversons le côté est du Cap Corse pour atteindre la plage de Tamarone. Pour accéder à cette plage, il suffit de passer par le camping U Stazzu, indiqué sur la D80 après le port de plaisance. La route est accessible à toutes voitures et il y a de la place pour se garer. Cette plage de sable fin est généralement prisée par les familles. Néanmoins, elle reste très calme et nous trouvons une place pour nos serviettes très facilement. Le temps de tremper un peu nos pieds dans l’eau transparente et chaude puis de prendre un bain de soleil, nous reprenons la route.

Nous traversons Macinaggio. De là, le sentier des douaniers vous emmène le long du littoral, reliant Macinaggio à Centuri (8 heures environ de marche pour 19.3 km au total). Le départ se fait aussi bien de Centuri, Barcaggio ou encore de Tollare afin de raccourcir le temps de marche. Nous avons entendu que du bien de ce sentier alors un jour, nous le ferons. Sinon, des balades en mer sont proposées au port de plaisance, notamment pour voir de plus près la réserve naturelle du Cap Corse, les îles Finocchiarola.

Nous décidons de manger et passer la nuit dans l’hôtel U Sant’Agnellu, qui, au petit matin, nous offre une vue sur la mer. Après un bon petit déjeuner, nous repartons pour terminer tranquillement notre tour du Cap Corse.

Informations complémentaires

Localisez

Les offres à ne pas manquer